CLEMENCEAU CHEF DE GUERRE – Jean-Jacques Becker

CLEMENCEAU CHEF DE GUERRE

Jean-Jacques Becker

Commencée sous le Second Empire, la vie politique de Clemenceau a été très longue. Il a connu la Commune et plus de trente ans de IIIe République dont il fut un des présidents du Conseil. Mais que serait-il resté de lui dans la mémoire nationale si, en novembre 1917, aux pires heures de la Grande Guerre, quand politiciens et généraux semblaient avoir perdu la partie, le président Poincaré ne s’était résolu à l’appeler au pouvoir ? L’homme a alors 76 ans ; il n’a cessé depuis le début du conflit, comme parlementaire et comme journaliste, d’exhorter à la vigilance, à l’effort et au sursaut. En moins d’un an, il va conduire le pays à la victoire. Le Tigre entrait dès lors dans la geste française, pour toujours.

À cet homme d’exception, à ces vingt-sept mois cruciaux qu’il passa à la tête du gouvernement, Jean-Jacques Becker, historien de la Grande Guerre, tenait à consacrer ce récit.

Armand Colin, 2012

 

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Tapez le mot et appuyez sur "Enter" pour lancer la recherche